ACCUSE DE PEDOPHILIE PAR VENGEANCE : pourquoi les policiers et les magistrats sont-ils moins efficaces lorsqu’ils protègent les coupables ?

Par Michel Engelmann

Le tract qui a affolé les habitants de cette petite commune de Saint-Symphorien au sud de Bordeaux (Gironde) n’était en fait qu’une basse vengeance.

L’auteur du tract a été entendu par la gendarmerie et la personne y figurant a été identifiée

a indiqué à l’AFP le commandant du groupement de gendarmerie de la Gironde, le colonel Ghislain Réty.

Une histoire de vengeance sur la place publique :

Les tracts mis dans les boîtes aux lettres ou sur les pare-brise de véhicules avertissaient les habitants de la présence d’un pédophile, photo à l’appui :

Pédophile en liberté – Protégeons nos enfants des prédateurs

Après enquête, les gendarmes sont arrivés à la conclusion qu’il s‘agit d’une affaire privée, d’un contentieux sur lequel il sera nécessaire de faire la lumière.

L’affaire aura été traitée avec célérité grâce à la volonté active des gendarmes.

Une histoire de vengeance en coulisses :

L’histoire de L’Internaute de Tours que nous suivons depuis des années maintenant n’aura pas bénéficiée de la même volonté active tant de la part des gendarmes, des policiers que des magistrats. Est-ce que c’est par ce que les coupables de cette malversation sont parmi les gendarmes et les policiers sans oublier certains magistrats ?

Le commandant de groupement de l’époque, le Lieutenant-Colonel Baczkowski se sera montré absent voire rétif à donner suite aux demandes de L’Internaute. L’IGGN aura pris le risque de la perfidie pour nier l’évidence en niant l’intérêt de l’utilisation du CD ROM comme moyen de conservation des preuves.

Conclusions :

Pour bénéficier du soutien actif des gendarmes dans ce genre de situation il faut mieux être calomnié sur la place publique que de supporter les calomnies en silence malgré les preuves.

Notre conclusion donne bien entendu à réfléchir sur les réelles motivations des auxiliaires de justice que sont gendarmes et policiers.

NB: pour en savoir plus sur L’Internaute de Tours cliquez sur Internaute de Tours parmi les mots clés


Comments are Closed