MEDIATOR – Les Bas-Côtés du Médiator

Par Yves Dumas

Le « temps judiciaire » prend son temps.

Le temps de chaque patient traité par le Médiator est compté.

Nous ne voulons pas nous substituer à la justice.

Nous ne traiterons pas de l’affaire de Médiator en elle-même mais de ses Bas-Côtés : Les Bas-Côtés du MEDIATOR, tel est notre sujet. En d’autres termes, et compte tenu du « temps judiciaire », qu’est-ce qui a motivé toute l’agitation autour du Médiator entre la publication du livre du Docteur Frachon et aujourd’hui ?

mediatorCe sujet est suffisamment intéressant pour comprendre l’embarra des magistrats à traiter de cette affaire.

L’analyse que nous publierons commence avec le « Livre » et se termine avec les soubresauts « politiques ». Elle englobe donc le rapport de l’IGAS, le rapport demandé par Monsieur le Président de la république aux Professeurs Even et Debré, divers autres rapports ainsi que les entretiens de la commission parlementaire.

Nous ne pouvons pas oublier toutes les interférences qu’il y a eu pendant toute ces périodes, de quelque sorte que ce soit et de la part de qui que ce soit, surtout si certaines se sont montrées hors sujet.

Notre première publication traitera de la docteure Frachon. Ce premier point est capital car il permet d’asseoir la crédibilité de notre analyse.

Les « Bas-Côtés » dans le cadre de notre propos signifie à la fois:

  • la partie collatérale de l’affaire
  • les bas-fonds de l’affaire, avant qu’elle ne prenne sa dimension actuelle.

 Ou est la vérité ?

Pourquoi tant de « politiques » ont-ils travestis la vérité?

Pourquoi tout cela pour en arriver là, fin 2014 ?

Publications: 

Docteure Frachon médecin et lanceur d’alerte ?

Les trois coups et l’électrochoc des « politiques »:

 Le rapport de l’IGAS:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.